QUELQUES-UNS DE NOS SUCCÈS

(réalisés sous le patronat de la société de protection animale  „Associação Onça Parda“, dont nous sommes les fondateurs).

Beaucoup d'animaux sauvages nous ont déjà été confiés, et beaucoup d'autres vont l'être dans le futur.

La joie devant un animal recouvrant la liberté est toujours immense.

Une jeune oncille

Cette jeune oncille nous fut confiée par le personel du PETAR. Blessé a la suite d'une collision avec une voiture, l'animal était incapable de marcher.  Après quelques semaines de traitement, l'oncille fût relachée, totalement guérie, dans la Réserve Bétary.

Tigerkatze 1 am Unfallort
Tigerkatze 2 am Unfallort
Tigerkatze 3 in Behandlung
Tigerkatze 4 in der Pflege
Tigerkazte 5 bei ihrer Freilassung
Tierkatze am ruhen

Un jeune héron

Des enfants d'Iporanga nous amenèrent ce jeune héron. Souffrant de pneumonie, de colite et de désordres neurologiques, l'oeil gauche atteint d'un ulcère de la cornée, l'animal nous paraissait perdu. Cependant, nous n'avons pu nous décider à l'euthanasier et l'avons traité avec „les moyens du bord“: Antibiotiques, Homéopahtie et alimentation forcée. La récupération du héron fut inattendue! Après un mois de soins il fut relaché, totalement guéri, au bord du fleuve Ribeira, près de là où il avait été trouvé. 

Marmorreiher 1 in Behandlung
Marmorreiher 2 in der Pflege
Marmorreiher 3 auf dem Pfad der Freiheit
Marmorreiher 4 frei
Marmorreiher 5 nach dem ersten freien Flug

Une portée d'opossums communs du Brésil

Ces bébés nous ont été confiés par un ami qui les a trouvés au bord de la route, près de leur mère morte écrasée par une voiture.  Après quatre mois de soins intensifs, nous les avons relachés dans l'unité de conservation PETAR.

Photos: opossums pendant leur récupération et lors de leur réintroduction dans la nature

Opossum1-Baby
Opossums 2 in der Pflege
Opossums 3 in der Pflege-II
Opossum  4 kurz vor der Freilassung
Opossums 5 Freisetzung
Opossums 6 bei der Freilassung
Opossums 7 in Freiheit

Un pékari à collier

Cette orpheline est arrivée chez nous peu de temps après Noël 2013. Née environ 5 jours auparavant, elle présentait encore le cordon ombilical attaché au corps. Baptisée Céline, la jeune femelle grandit avec nous. Malheureusement nous ne pouvions plus remettre Céline dans la nature: totalement domestiquée car entrée en contact bien trop tôt avec les humains, elle n'aurait jamais pu se réintégrer à la vie sauvage. Nous avons donc parcouru en voiture 800 km pour confier Céline au zoo de Gramado, qui offre les meilleures conditions de vie possibles à notre protégée: deux hectares de terrain partagés avec d'autres animaux de la forêt atlantique, entre autre deux pékaris.  

Illustrations: En route pour le zoo de Gramado, et l'arrivée au zoo: le vétérinaire responsable du zoo reçoit Céline. Source martine Schmid-Fiorini

Pekari 7 Céline unterwegs zum Gramadozoo
Pékari  8 Céline mit dem Zootierarzt des Gramadozoos

Une chouette hurleuse

L'animal fut découvert sur le sol d'une propriété privée des environs. Epuisée et encore trop jeune pour chasser, la jeune chouette avait besoin de soins urgents. Elle récupéra très rapidement. Lorsqu'elle se montra capable de chasser, nous l'avons relâchée un soir dans la Réserve Bétary. 

Image: L'animal dans les soins et dans le communiqué. Source: Martine Schmid-Fiorini

Schreieule  1 Fütterung
Schreieule 2  in der Pflege
Schreieule 3 bei der Freilassung

Autres patients: 

Photos: Tortue et  serpent à sonnette en période de soins 

Special: Video Baby-Cèline

Angefahrene Klapperschlange
Jabuti-Tinga